OneLeg

Le fabricant de meubles OneLeg a utilisé la machine d'essai des matériaux LR30KPlus de Lloyd Instruments pour effectuer les tests de traction et des tests de compression sur leurs tabourets et accessoires en plastique.
OneLeg
Le fabricant de meubles OneLeg a utilisé la machine d'essai des matériaux LR30K Plus de Lloyd Instruments pour effectuer des tests de traction et des tests de compression sur leurs tabourets et accessoires en plastique.

Lorsque OneLeg a commencé à concevoir son produit phare, un tabouret à un seul pied pour le jardinage, les principaux objectifs étaient la fonctionnalité et l'ergonomie. Ils voulaient concevoir un tabouret qui protègerait le dos et les jambes lors du jardinage, et c'est ainsi qu'est née l'idée de concevoir un tabouret avec un pied incurvé. Le pied incurvé permettait à l'utilisateur de se pencher et de se tourner librement, offrant un grand rayon d'action sans forcer sur le dos et les genoux. OneLeg voulait que le tabouret soit léger, pour qu'il soit facile à transporter dans le jardin. Pour réduire son poids, ils ont conçu le tabouret avec une base et une assise creuses.

Un nouveau modèle a été conçu lors de la découverte de nombreux autres marchés intéressés par le tabouret ergonomique. Ce modèle était plus haut que le modèle précédent, ce qui a permis aux entreprises actives dans les secteurs de la mécanique automobile, du marché de l'éducation et de la physiothérapie d'utiliser les tabourets. Un revêtement d'assise en silicone a été développé pour offrir à l'utilisateur encore plus de confort et la possibilité de se pencher encore plus sans glisser du tabouret. Un revêtement de pied antidérapant a été développé pour empêcher le tabouret de glisser lors de l'utilisation du tabouret sur des surfaces glissantes ou en intérieur.

Le défi
Avant d'introduire le tabouret à de nouveaux marchés, tels que les garderies, les mécaniciens et les physiothérapeutes, OneLeg voulait tester la résistance des tabourets pour déterminer si les tabourets étaient assez solides pour résister à une utilisation intense sur une base quotidienne. En outre, ils voulaient déterminer si la qualité du nouveau siège en silicone était suffisamment souple et robuste pour une utilisation quotidienne de la part d'enfants qui jouent et de mécaniciens automobiles professionnels. Enfin, ils voulaient déterminer le poids maximum que les tabourets pourraient soutenir sans se casser. 

La solution
Pour déterminer le poids maximum que peuvent soutenir les tabourets, des tests de compression ont été effectués en utilisant le testeur de matériaux LR30KPlus de Lloyd Instruments. Les tests de compression ont montré que les nouveaux tabourets pouvaient supporter un poids de 270 kilos. Cependant, grâce aux tests de compression, OneLeg a découvert que les tabourets ne se cassent pas même avec une compression de 1 000 kilos. Ils redistribuent simplement le plastique dans les cavités des tabourets, ce qui amène les tabourets à se comprimer plutôt qu'à se casser.

En changeant simplement les attaches sur le testeur de matériaux, OneLeg a utilisé la même machine d'essais pour réaliser des tests de traction sur le matériau silicone utilisé pour les revêtements antidérapants. Les résultats des tests ont montré que les revêtements en silicone étaient très flexibles mais pourtant suffisamment robustes pour résister à une utilisation quotidienne sans se casser lorsqu'ils mis et retirés en permanence des tabourets.

« La possibilité d'utiliser la même machine d'essai pour les différents types de tests que nous réalisons sur nos tabourets et sur nos accessoires a vraiment représenté un gros avantage. Nous avons juste changé les attaches lorsque nous sommes passés à un autre type de test. Le logiciel d'analyse intégré contient une fonctionnalité de capture vidéo et une bibliothèque de configurations de test standard, donc tout ce que nous devions faire c'était d'allumer la machine et de pousser sur quelques boutons. Cette solution ne nous a pas seulement offert des résultats de tests de haute précision, elle a aussi permis de réduire les coûts. »
dit Susanne Schmidt, la propriétaire de OneLeg.

Les avantages
Les résultats des tests, et la connaissance de la réponse des tabourets lorsqu'ils sont exposés à plus de poids que le poids maximal recommandé, ont aidé OneLeg à accroître leurs activités. Non seulement ça a ouvert à de nouvelles entreprises, ça leur a aussi permis d'atteindre de nouveaux marchés, comme l'Allemagne et le Royaume-Uni.  

« Nous avons des consommateurs très exigeants. Certains d'entre eux utilisent des assises actives pour les enfants et pour leurs enseignants. Nous devions donc convaincre les marchés d'exportation que OneLeg pouvait supporter les manipulations brutales auxquelles les écoles exposent généralement leurs tabourets. Grâce aux résultats des tests obtenus en utilisant la machine LR30KPlus, et à la connaissance de la manière dont les tabourets réagissent lorsqu'ils sont exposés à des poids plus élevés que la charge maximale de poids, nous avons réussi à convaincre des agents importants dans certains de nos pays cibles à ajouter les tabourets OneLeg à leurs assortiments destinés aux écoles et aux jardins d'enfants. Cette nouvelle opportunité a été obtenue grâce aux conseils professionnels d'AMETEK TCI, aux résultats des tests et aux images vidéo montrant le point de rupture de nos tabourets. » dit Susanne Schmidt.

OneLeg